Connecte-toi avec nous

Finances

   |

30e anniversaire du FAARF : Plus de 135 milliards de FCFA recouvrés en 30 ans

La directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF), Dr Dorcas Tiendrébéogo, était face à la presse l’après-midi de ce vendredi 18 juin 2021 à Ouagadougou. L’objectif de cette conférence a été d’annoncer la tenue de la célébration du 30e anniversaire du FAARF du 22 au 26 juin 2021 à Ouagadougou et décliner les activités prévues à cet effet.

Au programme de cette commémoration des 30 ans d’existence du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes (FAARF), plusieurs activités sont prévues. Il s’agit, entre autres, d’un cross populaire, une course cycliste féminine, une foire d’exposition des produits innovants des bénéficiaires, une opération de don de sang et un dépistage du cancer du col de l’utérus et enfin une nuit des Guimbis spécial 30 ans. C’est l’information qui a été donnée au cours de cette conférence de presse animée, ce 18 juin 2021, par la directrice générale du FAARF, Dr Dorcas Tiendrébéogo.

Une occasion pour elle de décliner l’importance de certaines activités. Parlant de la foire d’exposition des produits innovants des bénéficiaires, il s’agit, selon les explications de la DG, d’un village trentenaire du FAARF qui sera créé au sein du siège du Fonds et qui permettra de valoriser les produits innovants des bénéficiaires afin de faciliter leur écoulement.

Dorcas Tiendrébéogo, directrice générale du Fonds d’appui aux activités rémunératrices des femmes

Pour ce qui est de l’opération de don de sang et du dépistage du col de l’utérus et du sein, elle a fait savoir qu’elle se tient dans le but de contribuer à une meilleure amélioration de la santé des bénéficiaires du FAARF et à l’issue de laquelle, des cas déclarés bénéficieront d’un suivi. « Ces activités socio-sanitaires visent à promouvoir la parfaite santé des bénéficiaires afin qu’elles puissent exercer de façon dynamique leurs activités génératrices de revenus », affirme Dr Tiendrébéogo, précisant que le dépistage aura lieu également dans l’antenne régionale des Hauts-Bassins au profit des bénéficiaires de Bobo-Dioulasso.

Pour boucler la boucle de la célébration de ces noces de perle, le FAARF organise une nuit des « Guimbis spécial 30 ans » au profit de ses bénéficiaires. Une nuit de récompense de l’excellence qui permettra de célébrer le mérite des femmes entrepreneures. Cette soirée connaîtra de ce fait la participation des partenaires techniques et financiers, des membres partisans du FAARF et les mérites des pionnières, conclut la directrice générale.

Vue des journalistes

Plus de 135 milliards de FCFA recouvrés en 30 ans

L’annonce de la célébration des noces de perle du FAARF et de la déclinaison du programme d’activités a été également l’occasion pour les premiers responsables du Fonds de faire un bref bilan des 30 ans de son existence. Selon leurs explications, le FAARF a été officiellement créé en 1990 mais les premières activités ont commencé effectivement en 1991 et il est aujourd’hui présent dans les 45 provinces et régions du Burkina Faso.

Rattaché au ministère en charge de la Femme, de 1991 au 18 juin 2021, le FAARF a octroyé plus de 132 milliards de FCFA à plus de deux millions de femmes sur l’ensemble du territoire national avec un taux de recouvrement assez satisfaisant. Un taux de recouvrement qui s’élève, selon la première responsable de la maison, à plus de 135 milliards de FCFA.

La célébration des 30 ans d’existence du FAARF sera placée sous le patronage de la ministre en charge de la Femme, Marie Laurence Ilboudo.


Lefaso.net

Annonce publicitaire