Connecte-toi avec nous

Développement

   |

2ième Forum d’Affaires Ivoiro-burkinabè : Créer un cadre pour l’émergence des champions nationaux

Vers le renforcement des partenariats stratégiques

Le 2ième forum d’affaires ivoiro-burkinabè s’est ouvert le mardi 30 juillet 2019 dans la salle Waongo du somptueux Hôtel Laïco à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été conjointement présidée par les Chefs des Gouvernements Ivorien Amadou Gon Coulibaly et burkinabè Christophe Joseph Marie Dabiré.

Le Forum d’affaires ivoiro-burkinabè se tient en marge des travaux de la 8ième conférence du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire. Organisé conjointement par les deux chambres de commerce et d’industrie, le forum pour sa deuxième fois consécutive a mobilisé la participation de plus de 500 chefs d’entreprises de divers secteurs d’activité soit une centaine de venus de la Côte d ‘Ivoire. Il est le fruit d’un partenariat axé sur le renforcement du partenariat économique entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire.

La tenue délocalisée d’Africallia à Abidjan du 12 au 14 juin 2019 témoigne de la bonne marche du partenariat économique entre les deux pays a salué le président de la chambre de commerce et de l’industrie burkinabè, Mahamadi Savadogo.

Selon le président de la chambre de commerce de la côte d’Ivoire, Faman Touré, entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, « les échanges commerciaux bilatéraux sont passés de 256 milliards en 2013 à 320 milliards en 2017 puis à 347 milliards en 2018 soit une progression globale de 35,7 % sur la période et une moyenne annuelle de flux commerciaux estimée à 284 milliards de FCFA. »

C’est pourquoi, aux dires de Monsieur Touré, ce forum constitue une plateforme pour stimuler les transactions commerciales entre les deux pays par le développement de partenariats et de synergie entre les Etats et les aussi les entreprises. Les partenariats en cours de réalisation peuvent contribuer à renforcer la compétitivité des entreprises au sein de la CEDEAO avec plus de 300 millions de consommateurs a-t-il expliqué. Egalement, poursuit-il avec la Zone de Libre Echanges Continentale Africaine qui couvre 1, 3 milliards de consommateurs avec un produit intérieur brut estimé à 2,500 milliards de Dollars US. Nous avons des raisons d’espérer la naissance des grands champions avec pour ambition de conquérir l’espace Zlecaf a-t-il insisté.

Les chefs des gouvernements ont témoigné leur soutien aux hommes d’affaires des deux pays

La cérémonie d’ouverture a servi de carde pour la signature d’un mémorandum

Le Premier Ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a salué la tenue effective du forum. Selon le chef du gouvernement ivoirien, sa présence ainsi que celle de son homologue burkinabè est un signal témoignant qu’au plus haut niveau, cette initiative est soutenue. Même son de cloche pour le chef du gouvernement burkinabè qui a demandé aux hommes d’affaires des deux pays d’avoir des échanges loyaux et productifs afin qu’à l’avenir il ressort de grands champions pour conquérir la zone ouest africaine et africaine.

Les deux ministres en charge du commerce notamment Harouna Kaboré et Souleymane Diarassouba ont exhorté les hommes d’affaires présents au forum à saisir l’opportunité des accords signés dans le cadre du TAC et ceux en voie de signature portant sur la facilitation des échanges commerciaux afin renforcer les opportunités de partenariats.

Signature du mémorandum

La cérémonie d’ouverture a servi de carde pour la signature d’un mémorandum portant sur des projets structurants entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Le mémorandum porte sur la poursuite du partenariat institutionnel et technique en vue de construire des parkings pour le stationnement des camions de transport de marchandises sur le corridor Abidjan-Ouagadougou.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles