Connecte-toi avec nous

Développement

   |

21ème assemblée générale des EPE : Les indicateurs de performances enregistrés au titre de l’exercice 2019 sont assez satisfaisants (Premier Ministre)

Le présidium à la cérémonie d’ouverture

L’Assemblée Générale des Etablissements Publics de l’Etat (AG/EPE) constitue une tribune essentielle qui a un objectif de transparence et de redevabilité. Elle a ouvert ses portes le 07 Aout 2020, dans un contexte caractérisé par la pandémie liée à la pandémie du COVID-19, affectant négativement tous les secteurs de l’économie nationale.

Les travaux de la présente session ont débuté sous la présidence du chef du gouvernement, Christophe Joseph Marie Dabiré, sous le signe « Les déterminants de la performance des Etablissements publics de l’Etat ». Le choix de ce thème cadre avec la gestion axée sur les résultats adoptée par le gouvernement comme mode de gestion des finances publiques. Il vise notamment à renforcer la transparence pour mieux informer le public sur les objectifs escomptés et les résultats obtenus. L’AG des EPE est une instance qui permet d’apprécier les performances des Etablissements Publics dans leur mission de production de biens et de services publics de qualité au profit des populations.

Pour le président de la présente cérémonie, Christophe Joseph Marie Dabiré, cet exercice axé sur les critères de l’efficacité et de l’efficience est d’une importance capitale en raison de la logique qui gouverne les EPE. Ainsi donc les critères suscités constituent le socle de l’action du gouvernement dans sa politique de développement du Burkina Faso. Il sera donc passé en revue, comme à l’accoutumée, la gestion des différents Etablissements Publics de l’Etat.

De façon globale, les indicateurs de performances enregistrés au titre de l’exercice 2019 sont assez satisfaisants. A en croire le chef du gouvernement Christophe Joseph Marie Dabiré, il y a de réels motifs de satisfaction au regard du contexte difficile dans lequel les Etablissements Publics de l’Etat ont travaillé durant ces dernières années.

Cependant, il a tenu à relever une baisse de performance au niveau de certains EPE, nécessitant de ce fait l’adoption de mesures idoines pour inverser la courbe. Le Premier Ministre burkinabè a exhorté les structures dirigeantes et de supervision des établissements concernés, à plus d’efforts et davantage d’abnégation dans les années à venir.

Micheline S. Thiombiano/Nanéma

Ecodufaso.com/Ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles