Connecte-toi avec nous

Développement

   |

1er Forum Gouvernement Secteur Privé: Des attentes autour de l’environnement juridique et les financements des projets PPP

Organisé par la Chambre de commerce et de l’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) en partenariat avec le Gouvernement burkinabè, le premier forum Gouvernement secteur privé s’est tenu les 30 et 31 mars 2017 dans la salle de conférence de la Direction Générale des Douanes à Ouaga 2000, sous le thème « Mise en œuvre du PNDES : Comment renforcer la participation du secteur privé national à la réalisation des projets ? »
 

SUR LE MEME SUJET...
Ils étaient 183 acteurs de la chaine des partenariats publics-privés venus de quatre pays, à savoir le Burkina Faso, le Togo, la Côte d’Ivoire et le Sénégal à prendre part au premier forum Gouvernement secteur privé sur les PPP.
Cette mobilisation du monde des affaires n’est pas anodine car celui-ci veut bien être partie prenante pour les réalisations des Projets PPP inclus dans le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES). Pour le premier responsable du milieu des affaires, le Président de la CCI BF, Mahamadi Savadogo, il y a de quoi se réjouir de l’action gouvernementale en la matière, car il existe déjà selon lui au Burkina Faso un cadre règlementaire et juridique en matière de PPP avec une dynamique d’amélioration pour une meilleure promotion des PPP au Burkina.
projet-ppp-burkina-faso
« Le secteur privé burkinabè voudrait insister une fois de plus sur la nécessité d’inclure dans les contrats PPP, des clauses pour promouvoir la sous-traitance », a-t-il plaidé le président de la CCI-BF.
Premier du genre à Ouagadougou, le Premier Ministre du Burkina Faso, Paul Kaba Thiéba, par ailleurs président de la cérémonie officielle d’ouverture du forum a rappelé la nécessité de la tenue d’une telle rencontre. Selon lui, c’est une occasion pour permettre au secteur privé national de profiter des opportunités d’investissements contenus dans le Plan National de Développement Economique et Sociale (PNDES). Le Premier Ministre a rassuré le secteur privé de la volonté du gouvernement burkinabè à poursuivre et accélérer le rythme des réformes afin de doter le Burkina Faso d’un environnement propices aux affaires a-t-il confié.
Aux termes des deux jours de travaux, des recommandations ont été adressées à l’endroit du gouvernement, de la CCI BF et des banques et établissement financiers. Il s’agit entre autres du renforcement de la communication gouvernementale sur les projets PPP du PNDES, l’organisation de session de formations à l’endroit du secteur privé, la révision du cadre juridique à celle de la directive communautaire de l’UEMOA en cours d’élaboration, l’organisation d’un table ronde sectorielle sur le secteur privé , prévoir une flexibilité du dispositif de financement des projets PPP entre les banques et établissements financiers locaux.
Ont pris part également à ce 1er Forum Gouvernement Secteur Privé sur les PPP, les organisations sous régionales (CEDEAO, UEMOA) et les partenaires techniques et financiers (BAD, BOAD, SFI/Banque Mondiale, Expertise France).
 
 

Baguissa Sawadogo

Ecodufaso.com/ecodafrik.com

Annonce publicitaire

 

slide

NEWSLETTER

Recevez gratuitement notre newsletter

récents articles